loading

Accesskey Navigation

Content

Ferme à Cortébert : Les Marques du temps

Prix des monuments historiques 2013

Le Service cantonal des monuments historiques du canton de Berne récompense pour la quatrième fois la restauration et le réaménagement d’un bâtiment classé. Le prix 2013 va à Ursula et René Fehlmann, qui ont restauré avec courage, rigueur et créativité la partie d’habitation de leur ferme, à Cortébert, dans le Jura bernois.

Les propriétaires ont pris le temps de découvrir cette ferme jurassienne vieille de 200 ans. Dès la première visite, Ursula et René Fehlmann ont été fascinés par le bâtiment, son grand jardin et surtout l’emplacement au cœur du vieux Cortébert. Au départ, les Fehlmann ont étudié plusieurs possibilités de transformation pour finalement confier les travaux à l’architecte Marcel Krähenbühl. Les qualités du bâti, qu’il convenait de conserver, sont apparues de plus en plus nombreuses, au fur et à mesure que les maîtres d’ouvrage étudiaient la construction. La conception des travaux n’en a été que plus simple, les propriétaires se laissant guider par les structures et matériaux existants – en étroite collaboration avec l’architecte.

Mise au jour des anciens revêtements

Des sondages effectués avant les travaux avaient montré qu’une grande partie des surfaces murales d’origine étaient conservées sous les revêtements plus récents. Les lambris sont ainsi réapparus dans les pièces à vivre alors qu’au même niveau la cuisine a retrouvé son plafond noirci par la suie. Ursula et René Fehlmann souhaitaient conserver autant que possible les matériaux d’origine et les rendre visibles, un souhait concrétisé avec rigueur et créativité par l’architecte. Tout ce qui a dû être complété ou remplacé s’intègre dans le bâti existant. Des pièces à l’éclat particulier qui racontent l’histoire de la maison ont ainsi vu le jour. La cuisine au plafond brillant d’un noir profond est une des pièces les plus remarquables. L’emplacement de l’ancien foyer est visible dans une niche contre le mur alors que les traces de suie marquent l’ancien conduit de cheminée. La nouvelle batterie de cuisine sans placards surélevés s’intègre comme une évidence dans la pièce. Associés aux éléments modernes, les matériaux anciens s’en trouvent valorisés et retrouvent une seconde vie.

La ferme de la famille Fehlmann se trouve dans le centre ancien du village de Cortébert (Photo : Alexander Gempeler, Berne).

Simplicité et qualité

L’ancienne cuisine à l’étage a été transformée en salle de bains. Pour ne pas nuire à l’espace par un nouveau redécoupage, la douche et le WC ont été aménagés dans un box indépendant. Les équipements techniques ont également été adaptés de manière optimale aux données existantes : la nécessité de remplacer les sols a permis d’installer un chauffage au sol. Les portes condamnées font passer les conduites, et l’espace derrière les lambris est mis à profit pour les câbles électriques et l’isolation thermique.

Toutes ces interventions sur le bâti ont été réalisées en fonction des besoins actuels et se distinguent par leur simplicité et leur qualité.