loading

Accesskey Navigation

Content

Souvenirs d'Interlaken

Prix des monuments historiques 2018

Le Chalet Diana à Interlaken, qui abrite un magasin de souvenirs depuis le XIXe siècle, obtient le Prix 2018 des monuments historiques du canton de Berne. Le service des monuments historiques a été conquis par la rénovation de l’intérieur et de la façade sur rue de la bâtisse.

  • La façade sur rue a été revalorisée après un examen des couleurs (photo: Alexander Gempeler).
  • Photomontage: Le chalet Diana devant la Jungfrau.
  • Le magasin fut rénové en 1863 par la fabrique de parquet et de chalet locale dans le style boisé en vogue à l’époque. Il était présenté comme joyau dans le catalogue (crédit photo: Hermann Böschenstein, 100 Jahre Kursaal Interlaken, Interlaken [1959], p. 26; Oskar Schärz, Archiv HTI Holzbau AG).
  • Les proprétaires ont eu l’idée de moderniser le magasin en touchant le moins possible à son intérieur (photo: Alexander Gempeler).
  • La salle de vente a été adaptée aux nouvelles exigences d’efficacité énergétique (photo: Alexander Gempeler).
  • Les peintures originelles du plafond ont servi d’inspiration à la nouvelle palette de couleurs (photo: Alexander Gempeler).

Informations et documentation

Exposition à Berne, Galerie du Kornhausforum
du 18 mai au 9 juin 2018
Ma–Ve 10–19 h, Sa 10–17 h

Exposition à Interlaken, Aula du complexe scolaire Alpenstrasse, Alpenstrasse 5, vitrine nord
du 12 juin au 22 juillet 2018
Visite possible en tout temps

Rapports des médias, émissions radiophoniques et de télévision

Les décorations somptueuses du Chalet Diana témoignent de l’engouement pour les Alpes qui régnait au 19e siècle déjà. Ouvert en 1837, le magasin fut rénové en 1863 par la fabrique de parquet et de chalet locale dans le style boisé en vogue à l’époque. Le chalet fut ensuite agrandi à plusieurs reprises. Jusque dans les années 1980, l’assortiment du magasin comprenait avant tout des sculptures en bois ; son aménagement d’origine a été conservé quasi intégralement.

Mise en valeur

En 2016, les propriétaires ont cessé leur activité en raison de leur âge et vendu la bâtisse à Conny et Daniel Wyss. Ceux-ci ont eu un coup de cœur pour l’architecture du chalet et pour son aménagement historique. Ils ont élaboré un plan commercial sur la base de ces éléments, dans l’idée de moderniser le magasin en touchant le moins possible à son intérieur, unique en son genre. La réussite est totale.

On a d’emblée l’impression d’être au 19e siècle. Bien conservées, les peintures originelles du plafond ont servi d’inspiration à la nouvelle palette de couleurs. Les meubles ont été restaurés et la salle de vente a été repeinte à l’huile. En 2017, la salle de vente a été remise en état et adaptée aux nouvelles exigences d’efficacité énergétique, tandis que la façade sur rue a été revalorisée après un examen des couleurs.

Les proprétaires ont élaboré un plan commercial sur la base des éléments historiques (phot: Alexander Gempeler).